La haute teneur en humidité dans une maison sèche cause le rétrécissement

Le bois est un matériau naturel qui absorbe l’humidité autour de lui mais, la teneur en eau varie selon l’environnement. Si vous souhaitez installer un plancher en bois avec une haute teneur en humidité dans une maison très sèche, le bois sécherait, ce qui causerait un rétrécissement et pourrait créer un espace entre les panneaux de plancher. Le plancher risquerait de devenir également bruyant avec des grincements à cause de cet espace entre les poutrelles de plancher.

C’est pourquoi il est important de s’assurer que la teneur en eau du plancher en bois correspond à la teneur en eau dans l’espace ou l’environnement où le plancher sera installé.

LE PLANCHER EN BOIS SEC DANS UNE MAISON HUMIDE : CAUSE DE GONFLEMENT APPELÉ CINTRAGE OU TUILAGE

Si vous voulez installer le plancher en bois sur une maison qui est plus humide que la teneur en eau des planches du plancher, la différence taux d’humidité entre les faces supérieures et inférieures de la lame provoque un phénomène de tuilage ou cintrage. Ce taux d’humidité entraîne un retrait ou un gonflement différentiel du bois et qui explique les déformations concaves ou bien convexes en fonction de la face qui possède le taux d’humidité le plus élevé.

Laisser le plancher s’acclimater au cycle de chauffage avant installation

S’il n’est pas posé dans un environnement où l’ambiance et la température sont constantes, le bois sera soumis à des déformations inévitables dans la mesure où c’est un matériau naturel.
Avant même que le parquet soit posé, on sait que le cintrage dans le cas de bois massif sera de ≤ 0,5 % de la largeur des lames ou des planches et ≤ 0,2 ou 0,3 % de cette largeur selon le type pour les parquets contre-collés. Le plancher chauffant électrique peut augmenter ce cintrage.

C’est pour ces raisons qu’il faut effectuer une acclimatation du parquet avant pose :

  • 15 jours pour du parquet contre-collé.
  • 1 mois pour du parquet massif.

Conseil d’installation de mise en œuvre

Si le parquet est posé sur une dalle neuve, celle-ci ne doit pas dépasser les 3% d’humidité pour la mise en œuvre du parquet.
La résistance thermique du parquet doit être ≤ 0,15 ce qui correspond à peu près à 15 cm d’épaisseur. Valider la compatibilité du parquet avec le plancher rayonnant électrique auprès de votre fournisseur.

Découvrir le plancher chauffant électrique WLFH.




Share on LinkedInShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone